02 98 66 09 09

Lancement de la saison au Musée bigouden

La nouvelle saison du Musée Bigouden a été inaugurée samedi, 14 avril.

Les visiteurs ont découvert les collections du musée : le mobilier au premier étage, une exposition renouvelée de costumes au second et un troisième étage dédié au brodeur Jean-Michel Pérennec.

Puis, l’exposition temporaire consacrée aux Bigoudens, marchands et faiseurs de mode. Cinq salles qui racontent aux visiteurs l’histoire des importations, des circuits commerciaux, et celle des marchands venus de loin qui ont permis aux artisans locaux de magnifier les textiles et de créer des modes chatoyantes. La scénographie a été réalisée par Michel Fagon, créateur de mobilier et de décors de théâtre, en partenariat avec le studio Laëtitia Riopel pour la mise en lumière.

L’exposition [im]permanente 

Aujourd’hui comme hier, la culture bigoudène n’en finit plus d’être contemporaine. Au fil des salles du Château des Barons du pont, elle se donne à voir à travers ses collections de coiffes et costumes, de son habitat, de sa mémoire des jours de fête ou de travail.

Comme tous les ans dans la tour, les collections [im]permanentes sont renouvelées : une petite rétrospective sur Édouard Doigneau en rez-de-chaussée avec présentation de La ronde des petites bigoudènes (dépôt du Petit Palais), La Révolution Intérieure au premier étage, une nouvelle présentation de costumes au second et un troisième étage dédié cette saison au brodeur Jean-Michel Perennec.

L’exposition temporaire « Les Bigoudens, marchands & faiseurs de mode »

Le « costume bigouden » est très souvent considéré par les visiteurs comme archaïque, sorte de vêtement figé dans le temps, enraciné dans des origines moyenâgeuses. Or, si les Bigoudens ont développé une esthétique vestimentaire singulière et originale, ils n’ont jamais vécu en autarcie. Ce sont bien les échanges commerciaux et l’ouverture sur le monde qui ont façonné cette mode insolite et chatoyante.

L’exposition 2018 évoque les provenances des importations, les circuits commerciaux, les marchands mais fera surtout la part belle au textile, à l’accumulation de matériaux – draps, soieries, rubans, perles de verre… – et à ces chatoyantes modes bigoudènes du XIXe siècle.

En pratique

Du 15 avril au 4 novembre 2018 : du mardi au dimanche de 14h00 à 18h00.

En octobre, hors vacances scolaires, ouverture les samedis et dimanches de 10h00 à 18h00.

Juillet et août : tous les jours, de 10h00 à 18h00.

Les dernières entrées se font à 17h15

Tarifs (Exposition permanente + exposition temporaire)

Adultes : 5 €

Étudiants, moins de 26 ans, demandeurs d’emploi : 3,50 €

Famille : 11 €

Moins de 11 ans : Gratuit

Groupes en visite commentée : 4,50 € par personne (sous réserve d’un minimum de 10 participants).

Groupes de moins de 10 personnes en visite commentée : 45 € pour le groupe

Pour les groupes en visite libre : 3,50 € par personne (réservations au 02.98.66.00.40).

Pour en savoir plus

www.museebigouden.bzh



Suivez la ville de Pont-l'Abbé sur Facebook